Découvrir les îlets de Martinique

Si vous avez la chance de vous rendre sur “Madinina, l’île aux fleurs”, outre la beauté de l’île, n’hésitez pas à faire une ou plusieurs excursions en bateau sur les îlets de Martinique. À bord d’un catamaran ou d’un voilier, découvrez ces bouts de terre incontournables aux beautés cachées. Vous pourrez aussi y faire une multitude d’activités, sur terre et dans l’eau, tout en respectant quelques précautions.

Découvrir les îlets de Martinique en catamaran

Lors de votre séjour en Martinique, vous avez décidé de louer un voilier ou un catamaran afin d’explorer les îlets aux alentours ? Vous avez bien raison, car les avantages de la location d’un bateau sont nombreux. En effet, si vous partez pour plusieurs jours, vous pourrez naviguer d’une île à une autre sans avoir à réserver d’hébergement lors d’une location de catamaran en Martinique. Vous aurez tout le loisir de mouiller où bon vous semble afin de vous émerveiller devant la faune sous-marine, d’accoster sur des criques ou des plages inaccessibles par la terre, de déguster un repas au milieu de l’océan, etc. En bref, vous allez vous sentir libre !

crique martinique

Les principaux îlets de la Martinique se trouvent sur la côte Atlantique, dans la baie du Robert, du François et le long de la presqu’île de Sainte-Anne. Ce sont pas moins de 48 îlets qui composent ce chapelet. Certains sont encore sauvages et interdits aux visiteurs, pour en préserver la faune et la flore. C’est le cas des îlets Boisseau, Loup Garou, Percé, Hardy, Poirier, ou encore du très célèbre rocher du Diamant. D’autres sont accessibles, mais il convient d’y respecter la nature, en restant entre autres sur les sentiers de marche créés pour les visiteurs.

Que faire sur les îlets de Martinique ?

Une visite incontournable est l’îlet Chancel. Le plus grand îlet de la Martinique abrite des dizaines d’iguanes des Petites Antilles (espèce très rare et menacée d’extinction). Vous pourrez y visiter le site de l’ancienne activité sucrière et vous en apprendrez plus sur le figuier maudit, arbre emblématique de cet îlet.

Pour la baignade, jetez l’ancre aux “fonds blancs”, ces bancs de sable situés à quelques centaines de mètres des côtes. Testez la très célèbre “Baignoire de Joséphine”, située entre l’îlet Oscar et l’îlet Thierry, vous y découvrirez une eau cristalline et une zone étonnante où on a pieds à des milles de la côte !

Pour l’exploration des fonds sous-marins, rendez-vous sur l’îlet Madame, dont l’accès est facile en bateau. Situé à l’extrême sud des îlets du Robert, vous serez conquis par son lagon et sa barrière de corail. C’est l’endroit idéal pour plonger avec palmes, masque et tuba. Vous pouvez également faire le sentier aquatique des îlets du François, dont le départ s’effectue à 300 mètres du rivage de la plage de l’îlet Thierry. D’une longueur de 800 mètres, vous serez guidé par un balisage de 6 bouées blanches informatives. Lors de cette balade sous-marine, vous pourrez notamment observer une espèce endémique des Caraïbes : le corail corne d’élan.

Lors de vos sorties en snorkelling, vous pourrez observer la faune et la flore subaquatique des petites Antilles. Vous allez faire connaissance avec le concombre de mer, vous émerveiller devant les étoiles de mer et observer les nombreux coraux présents dans les Caraïbes. Quel délice également de contempler les poissons-demoiselles, les poissons-clowns et autres créatures aquatiques. Et avec un peu de chance, au détour d’un herbier, vous tomberez sur une tortue de mer et pourrez observer sa nage majestueuse.

Enfin, pourquoi ne pas profiter de votre séjour en Martinique pour vous imprégner de la très célèbre tradition locale : le pique-nique sur la plage dominical ? Toutes les fins de semaine, les Martiniquais se retrouvent en famille ou entre amis sur les plus belles plages, munis de tables, chaises, barbecues et d’une multitude de victuailles. Au son des éclats de rire, des conversations en créole et de musique zouk, vous passerez un dimanche mémorable !

Conseils pratiques pour bien réussir votre excursion sur les îlets de Martinique

Nul n’étant censé ignorer la loi, il est important de connaître la législation des îlets de Martinique avant de vous y rendre. Selon les règles de protection de l’habitat et des biotopes, il est strictement interdit de :

  • créer des sentiers
  • déplacer ou prélever des espèces animales ou végétales (terrestres ou marines)
  • chasser
  • faire du feu
  • camper
  • produire des nuisances de toutes sortes, y compris les nuisances sonores.

Avant de partir en excursion en catamaran, il est conseillé de prendre des renseignements sur le climat, car la mer peut être agitée sur la côte Atlantique. Des cyclones peuvent se former en août et septembre, mais la période cyclonique peut s’étendre au-delà. La saison des alizés se déroule généralement de novembre à mai en Martinique. En cette période, ces vents chauds, qui viennent d’Afrique, peuvent atteindre jusqu’à 25 nœuds entre décembre et février et être accompagnés de pluies.

Il est également recommandé d’être très prudent sous l’eau. En effet, certaines espèces animales ou végétales peuvent être dangereuses ou vous blesser. Soyez attentifs aux oursins, leurs piquants peuvent se planter dans votre peau et cela peut être très douloureux. Il est donc conseillé de ne pas les approcher. N’essayez pas de toucher les poissons, non plus. En premier lieu, car c’est interdit (afin de les préserver), en second lieu, car certains peuvent être toxiques (piqûres notamment) voire mortels, comme le poisson-lion.

Enfin, lorsque vous serez sur la plage, faites très attention aux mancenilliers ! Il s’agit d’un arbre toxique, dont les fruits ressemblent à de petites pommes. Sa sève, ses feuilles et ses fruits peuvent provoquer des brûlures importantes, si vous les touchez. Ne ramassez donc rien provenant de cet arbre. Par ailleurs, ne vous abritez pas dessous en cas d’averse, car la pluie se charge d’acide au contact des feuilles.

Louer un voilier ou un catamaran est sans conteste le meilleur moyen d’explorer les îlets de Martinique. Lagons turquoise, barrière de corail, faune et flore locale et tant d’autres choses sont à découvrir. Préparez vos bagages, nul doute que vous ne vous ennuierez pas dans les eaux martiniquaises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *