Les merveilles de la ville de Chiraz en Iran

Une magnifique allée - Iran

S’envoler pour l’Iran constitue un excellent moyen afin de partir à la découverte de Chiraz, l’ancienne capitale du territoire. Localisée dans la plaine verdoyante au pied du mont Allaho, cette ville est connue comme étant celle du vin et des poètes. D’ailleurs, elle a vu naître sur ses terres deux poètes de renom tels que Hafez et Saadi. Sa fondation remonte à la dynastie achéménide. Parmi les attraits touristiques immanquables, il y a notamment Eram. Il s’agit de l’un des plus beaux jardins de Chira. Son nom en persan signifie paradis et sa création date du XXe siècle sous l’ère qâdjâre. Ce site est surtout célèbre grâce à ses immenses cyprès.

La visite du mausolée Shah Cheragh

Outre le jardin du paradis, il ne faut pas oublier la Shah Cheragh. Ce mausolée abrite les reliques du frère de l’Imam Reza, Seyyed Mir Ahmad. Il se situe près du square Ahmadi, dans le quartier de Sar-e-Dozak. Il a été construit aux environs de la moitié du XIVe siècle. Il est facile à reconnaître avec sa coupole turquoise. Cet édifice religieux est surplombé de splendides minarets formant un décor époustouflant. À l’intérieur, les visiteurs trouveront d’immenses salles ornementées d’éclats de miroir avec une coupole agrémentée de motifs en nid d’abeilles. Ce haut lieu de pèlerinage est un passage obligé durant un voyage Iran.

Une magnifique allée - Iran

À la découverte de Pasargades

Mise à la part la Shah Cheragh, Pasargades est une adresse immanquable à Chiraz. Cette première capitale dynastique de l’Empire achéménide est localisée à 125 km au nord-est de la ville. Elle séduit avec ses palais et ses jardins. Elle abrite le mausolée de Cyrus II, l’un des plus grands souverains achéménides et le fondateur du premier empire à vocation universelle de l’Histoire. Ce site de 160 ha possède également d’autres points d’intérêts pour ne citer que le Tall-e Takht ou le « trône de Salomon ». Les globe-trotters y trouveront aussi les vestiges d’une porte, d’une salle d’audience, d’un palais résidentiel et d’un jardin.

La mosquée Nasir-ol-Molk : Un joyau architectural

La mosquée Nasir-ol-Molk fait également partie des lieux incontournables de Chiraz. Elle a été érigée entre 1876 et 1888 sous le règne de Mirza Hasan Ali Nasir Al Molk, un ancien seigneur de la dynastie Kadjar. Connue sous le nom de la mosquée rose, elle est célèbre grâce aux vitraux de ses fenêtres qui encadrent la salle de prière. Le matin, lorsque la lumière du jour traverse les vitres colorées, elle peint des motifs kaléidoscopiques sur les colonnes soutenant la bâtisse. Bref, c’est une véritable explosion de couleur et un spectacle de toute beauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *