Drapeau de l’Australie

Drapeau de l'Australie

Chaque pays dans le monde possède un « badge » qui combine son histoire, sa culture et sa richesse naturelle. Ces valeurs qui sont généralement représentées par des couleurs et des symboles qui caractérisent l’identité de la nation. C’est le drapeau, emblème national dont le sens peut permettre de connaître en profondeur l’origine et les traditions d’un territoire. Dans cet article, outre l’histoire du pays, nous apprendrons plus en détail ce que le drapeau de l’Australie symbolise pour les Australiens.

Les premiers habitants de l’Australie

Les premiers colons (aborigènes) vinrent en petits groupes d’Asie du Sud-Est, il y a 50 000 à 60 000 ans. La plupart des groupes n’étaient pas sédentaires, mais se déplaçaient en fonction des migrations des animaux et de la disponibilité des plantes. Les aborigènes partageaient la croyance en des esprits ancestraux totémiques. Le totem est un être qui peut être animé ou non et dont les clans croyaient qu’ils descendaient. Dans la mythologie aborigène australienne, « le rêve » ou « le temps du rêve » est le moment où les êtres totémiques australiens ont réalisé la création.

Trois personnes assises
Sur un rivage de la partie ouest de l’Australie

Arrivée des Européens

Au XVIIe siècle, divers explorateurs faisaient le tour du continent, mais ce n’est qu’en 1770 que le capitaine James Cook a revendiqué ce territoire pour la couronne britannique. 

Les britanniques ont utilisé l’Australie comme une colonie pénitentiaire. Entre 1788 et 1868, 160 000 personnes condamnées en Grande-Bretagne ont été envoyées en Australie. Les aborigènes ont été déplacés de force, à la fois par des massacres et des maladies. L’invasion a été si grave que la population autochtone a été décimée à 90%.

Le gouvernement britannique a encouragé l’établissement en Australie de colons, de prisonniers libérés, de soldats et d’officiers qui ont commencé leurs propres fermes, occupant de plus en plus des terres et laissant les Aborigènes sans ressources.

À la fin du XIXe siècle, pratiquement toutes les terres fertiles étaient occupées et les aborigènes restants étaient plongés dans la pauvreté.

La rébellion d’Eureka

Dans les premières années du XIXe siècle, le continent australien a commencé à se transformer en une série de colonies prospères, contrairement à son ancien rôle de lieu d’exil pour les criminels et les indésirables. Les plus importants à cette époque étaient ceux de la Nouvelle-Galles du Sud et du Queensland. Cela a été possible grâce à un afflux croissant d’émigrants, venus sur ces terres à la recherche d’or, encouragés par la « ruée vers l’or » qui s’était produite en Californie depuis 1849.

Au cours de l’année 1851, une veine d’or a été découverte dans l’État de Victoria (Nouvelle-Galles du Sud), ce qui a amené avec elle un grand nombre de chercheurs de fortune, qui sont venus avec leurs familles dans l’espoir de commencer une nouvelle vie et si possible, se faire un peu d’argent. 

Bien sûr, cela n’a pas été aussi facile, car les mineurs ont dû subir un système injuste de licences, qui devait être renouvelé chaque mois par une administration corrompue. Cela a conduit rapidement à des protestations populaires contre l’injustice du système, et les colons ont également commencé à exiger une plus grande représentation de leurs intérêts et de leurs droits.

En réponse à ces protestations, l’armée s’est mobilisée et les insurgés ont levé un drapeau de la Croix du Sud pour exiger leurs demandes de justice. Le 28 novembre 1854, une première confrontation entre militaires et mineurs se produisit. Elle fit plusieurs blessés et un mort. Après ces événements, la législation sur les permis miniers a été révisée et Peter Lalor, l’un des chefs des protestataires a fini par être élu député.

Naissance de la nation australienne

Le 1er janvier 1901, les six colonies établies en Australie ont formé le Commonwealth d’Australie, une fédération d’États autonomes. L’un des principaux objectifs était de « défendre l’Australie blanche » des peuples d’Asie. Ainsi, une politique raciste a été établie. Elle durera 70 ans. Le vote des femmes blanches a été légalisé en 1895.

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, de nombreux migrants venus de divers endroits sont venus en Australie à la recherche d’un emploi dans les usines. Au cours des années 1950, d’importants projets tels que le projet hydroélectrique des montagnes des Nevadas ont été développés.

Divers changements politiques ont eu lieu dans les années 1960 et les Australiens autochtones ont finalement été inclus dans le recensement. Au cours des années 70, l’élimination du service militaire obligatoire, l’annulation des frais universitaires et la mise en place d’un système de santé universel et gratuit ont été approuvés.

Drapeau de l'Australie
Drapeau australien

Le drapeau de l’Australie

Contrairement à la grande majorité des drapeaux du monde, le drapeau australien a un design assez particulier. Il a été précisément adopté en 1901 après un appel mondial pour choisir celui qui reflétait le mieux le sentiment australien. Au cours des années suivantes, certains changements ont été apportés, parfois intentionnellement, et d’autres à la suite de diverses confusions. Enfin, le drapeau tel que nous le connaissons aujourd’hui a été officiellement créé en 1934, et 20 ans plus tard, il a acquis le statut parlementaire en tant que drapeau national de l’Australie.

Son arrière-plan est bleu et en haut à gauche (dans le canton supérieur sur le côté du mât), il y a un petit drapeau anglais qui représente les liens historiques avec le Royaume-Uni. À son tour, ce drapeau est une combinaison des croix des saints patrons d’Angleterre, d’Écosse et d’Irlande du Nord. Cette précision est valable car de nombreuses personnes confondent le drapeau du Royaume-Uni avec le drapeau de l’Angleterre.

Juste en dessous du petit drapeau du Royaume-Uni se trouve une étoile blanche à sept branches qui symbolise les sept États qui composent le territoire national (Nouvelle-Galles du Sud, Queensland, Australie-Méridionale, Australie-Occidentale, Victoria, Territoires du Nord et île de Tasmanie).

À droite du drapeau se trouve un ensemble de cinq étoiles également blanches (quatre à sept points et une plus petite à cinq), qui représentent la Croix du Sud (Crux Australis), une constellation qui peut être parfaitement observée depuis l’Hémisphère Sud.

Il convient de garder à l’esprit que l’histoire du drapeau australien ne remonte pas seulement au début du 20e siècle. En fait, il y a près de cent ans, le drapeau ne représentait que l’Angleterre et l’État de la Nouvelle-Galles du Sud. Plus tard, les couleurs irlandaise et écossaise ont été ajoutées (drapeau du Royaume-Uni), ainsi que le reste des États qui composaient le territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *