Drapeau de la Norvège

Drapeau de la Norvège

Située dans la partie ouest de la péninsule scandinave, la Norvège fait partie des pays de l’Europe du Nord. À l’instar des autres nations du monde, elle possède son propre drapeau, caractérisé par sa couleur à dominance rouge. Véritable symbole pour les 5,368 millions de Norvégiens, il se distingue de ceux des territoires voisins par des éléments bien spécifiques. Derrière chaque trait particulier du drapeau de la Norvège, se cache une histoire fascinante que cet article se propose de vous faire découvrir. 

Caractéristiques du drapeau de la Norvège

Le drapeau norvégien se démarque par ses 3 couleurs, à savoir le rouge, le blanc et le bleu. Emblème et symbole de la Norvège, il est constitué d’une croix blanche, reculée vers la gauche, le tout sur un fond rouge. On retrouve une croix bleue à l’intérieur de la première.

Drapeau de la Norvège
Drapeau norvégien

Les trois couleurs de proportion 8/11 du drapeau de la Norvège n’ont pas été choisies au hasard. Elles ont une signification particulière pour le peuple norvégien. Le blanc, le bleu ainsi que le rouge symbolisent la démocratie. Comme on peut le voir, ces couleurs font penser à celles du drapeau de grandes nations démocratiques telles que les États-Unis, la France et le Royaume-Uni.

Pour ce qui est de l’origine de la croix bleue sur le drapeau de la Norvège, il faut remonter dans l’histoire lointaine de ce pays d’Europe du Nord. Les Norvégiens et les Suédois formaient une union en tant que de deux territoires voisins. Cette croix bleue présente à côté de la blanche serait par conséquent inspirée de celle du drapeau de la Suède.

Histoire de la Norvège

 Tout comme son drapeau, la Norvège a une histoire qui se mène à celle de nombreux pays scandinaves, bien qu’elle conserve quelques spécificités. Il faut ainsi remonter à la période préhistorique pour retrouver les traces des premiers peuplements du territoire norvégien. Poursuivant des troupeaux de rennes migratoires, les premiers habitants s’installent dans cette partie de l’Europe du Nord à la fin de l’ère glacière. Il eut une seconde vague de peuplement à la suite de ces ancêtres des Lapons avec l’arrivée des indo-européens dans le sud.

L’époque des Vikings marque l’entrée du pays dans l’histoire, avec notamment le pillage en Angleterre du monastère de Lindisfarne en 793 par des pirates nordiques. Durant cette période au cours de laquelle de nombreuses expéditions maritimes sont lancées par les Vikings, on assiste à une division de la Norvège en plusieurs petits royaumes. Harald aux Beaux Cheveux et Olaf Tryggvason sont des souverains ayant joué chacun un rôle prépondérant pendant cette époque. Le premier, roi du Vik, est celui qui réussit l’unification des Norvégiens. Quant au second, on lui doit l’introduction du christianisme en Norvège. Dès 1066, c’est la fin de l’âge des Vikings avec la défaite du roi norvégien, Harald Hardrada, à l’occasion de la bataille de Stamford Bridge en terre britannique.

Une autre époque marquante de l’histoire du peuple norvégien est celle de la souveraineté étrangère. La Norvège est contrainte d’entrer dans une union qui durera plus de 400 ans avec le Danemark dès 1380. Ensuite, le pays passe sous le commandement de la Suède à partir de 1814. Les différentes tentatives de rébellion pour se libérer du joug étranger se soldent par un échec. Les Norvégiens peuvent cependant se contenter de la conservation de leur constitution démocratique et du statut de royaume distinct de celui des Suédois. C’est de cette période d’union forcée que sera introduite la croix bleue dans le drapeau de la Norvège. 

À force de persévérance, les Norvégiens parviennent à arracher leur indépendance dès 1905. La Norvège privilégie la monarchie comme régime et choisit pour souverain le prince Charles. Ce dernier prend le titre de Haakon VII.

Les Norvégiens connaissent de nouveau les douleurs de l’occupation étrangère à la faveur des guerres mondiales. Malgré une position neutre, la Norvège est envahie par les troupes Nazis. Elle sera finalement libérée de cette invasion à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le pays adhère à l’Association européenne de libre-échange en 1960, mais n’est pas encore membre de l’Union européenne. Malgré ce statut, la nation norvégienne possède l’un des niveaux de vie les plus élevés de la planète grâce aux revenus de son gaz naturel et de son pétrole découverts en 1970.

Norvégiens
Enfants norvégiens

Historique et origine du drapeau de la Norvège

L’histoire du drapeau norvégien se confond avec celle du pays. Le drapeau de la Norvège qui énormément évolué s’inspire de celui des peuples de l’Europe du Nord formant la Scandinavie. Il comporte donc une croix qui provient du drapeau du Danemark, également connu sous le nom de Danebrog. Ladite croix ne serait pas étrangère à la légende relative aux Croisés et à la foi. Au cours de leur histoire, les Norvégiens et les Danois ont été dans une union de plus de 400 ans. La Norvège fut rattachée au Danemark de 1837 à 1905, ce qui explique l’utilisation du même drapeau par ces deux pays à cette époque, à savoir le Dannebrog.

Ensuite, vient l’union avec le voisin danois à partir de 1814. À cette époque du rattachement du pays à la Couronne suédoise, le lion de la Norvège apparaît provisoirement sur le drapeau norvégien. C’est donc finalement en 1821 qu’il prend son aspect actuel avec l’introduction de la croix bleue dans la croix blanche héritée de la réunion avec le Danemark. 

Le drapeau de la Norvège ressemble beaucoup à ceux de plusieurs pays scandinaves, même s’il en distingue finalement. On peut notamment les drapeaux des îles Féroé, de l’Islande, de la Finlande, de la Suède et du Danemark avec lesquels une confusion peut s’installer chez certaines personnes.

Réalisé en 1815 par Frederik Meltzer, le drapeau actuel de la Norvège n’est pas l’unique qu’ait connu le pays. Au cours de leur longue histoire, les Norvégiens ont été représentés par plusieurs drapeaux. En 1318, le drapeau norvégien présente au centre un lion en or avec une langue fourchue et tient par ses deux pattes supérieures une hache, le tout sur fond rouge. Sur la période allant de 1536 à 1814, le pays partage le même drapeau que le Danemark. Une croix blanche fait alors son apparition sur le fond rouge qui est préservé. Bien que conservant ses principaux éléments caractéristiques des siècles précédents, le lion norvégien est introduit et se place dans la partie supérieure à gauche, de 1814 à 1821.

Le drapeau de la Norvège inclut une croix bleue de 1821 à 1844, en plus des autres éléments caractéristiques comme la croix blanche et le fond rouge. Le drapeau norvégien de 1844 à 1898 se démarque par la présence du pavillon de la marine marchande dans la partie supérieure à gauche. Il a conservé son apparence actuelle à partir de 1898 avec ses principaux traits distinctifs : association d’une croix bleue et d’une croix blanche sur un fond rouge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *