Road trip au Costa-Rica : les lieux incontournables

volcan costa rica

Entre mer des Caraïbes et océan Pacifique, le Costa-Rica offre les ressources de sa nature luxuriante et de ses nombreux parcs naturels. C’est pourquoi ce petit pays d’Amérique centrale attire toujours plus de visiteurs, séduits par la diversité de ses paysages. Certains d’entre eux valent encore plus le détour.

Un pays de volcans

Le Costa-Rica est en effet connu pour ses volcans. Au Nord-Ouest de la capitale, San José, le volcan Arenal dresse sa masse imposante. Vous serez frappé, au premier coup d’œil, par sa forme conique presque parfaite.

Nous ne vous conseillerons pourtant pas de l’escalader. Sa dernière éruption ne remonte en effet qu’à 2010. Si on ne peut plus admirer les spectaculaires coulées de lave, on a tout loisir de se promener dans le parc régional qui s’étend alentour.

Tout au long de sentiers balisés, vous pourrez vous immerger dans l’ambiance bruissante de la jungle tropicale et contempler, sous des angles divers, le majestueux volcan.

Toujours au Nord-Ouest de la capitale, ne manquez pas de vous promener du côté du volcan Poas. Toujours actif, il se dresse, lui aussi, au milieu d’un parc national. Vous pourrez accéder, sous certaines conditions, aux principaux cratères du volcan.

volcan costa rica

Un paradis pour les animaux

C’est ainsi que nous est apparu le village de Tortuguero, lui aussi au centre d’un parc régional. Cet endroit, réputé dans le monde entier, vous réserve un spectacle rare. Si vous arrivez au bon moment, c’est-à-dire entre juin et octobre, vous y verrez des tortues venant pondre leurs œufs sur une longue plage de sable noir.

Situé dans le parc, un lieu consacré aux tortues de mer complètera utilement vos observations.

Face à la mer, ce lieu semble très loin de la civilisation. Vous ne pourrez d’ailleurs y accéder qu’en barque. Votre embarcation vous mènera aussi dans le lacis de canaux qui traversent la forêt.

Observatoire idéal, votre embarcation vous permettra de voir évoluer de nombreux spécimens de la faune locale. Vous aurez sans doute l’opportunité d’observer les lents paresseux, des caïmans plus véloces et aussi des singes, rapidement entrevus.

Une forêt dans les nuages

Nous vous conseillons maintenant de prendre de la hauteur. Le bus qui s’écarte de la route principale vous emmène ainsi dans un paysage de montagne, à 1500 mètres d’altitude.

Vous êtes à Monteverde, près de la petite ville de Santa Elena. Tout autour de vous s’étend une épaisse forêt, noyée de brume.

Cette réserve naturelle est le refuge d’une faune colorée. Si vous la parcourez à pied, sous la conduite d’un guide, il vous sera sûrement donné d’apercevoir des perroquets, des colibris ou, avec un peu de chance, le mythique quetzal.

Cette forêt, c’est aussi l’habitat des singes hurleurs, de nombreux rongeurs et même de certains félins, comme les ocelots.

Des tyroliennes et des ponts de corde suspendus permettent aussi de se promener dans la canopée, cet étage supérieur de la forêt tropicale. La sensation procurée par cette balade sur les cimes des arbres est bien sûr unique. Pour en savoir plus sur ce lieu magique, rendez-vous sur terre.tv qui y a consacré un dossier complet.

Le pays du café

Le Costa-Rica en est en effet un grand producteur. Son café est d’ailleurs réputé pour ses qualités gustatives. C’est pour mieux en découvrir l’univers que nous vous emmenons sur les hauts plateaux qui, au centre du pays, portent les plantations de café.

Plusieurs d’entre elles, appelées « haciendas », sont ouvertes à la visite. C’est l’occasion pour vous d’en apprendre davantage sur les diverses étapes de la récolte. On vous montrera également comment le café est séché, puis traité.

L’évolution des modes de récolte et de traitement du café fait aussi l’objet de développements instructifs. Les anciens moulins à eau valent également la visite. Toute l’histoire d’une culture emblématique défile ainsi sous vos yeux.

Dans certaines plantations, il est même possible, à certaines époques de l’année, de participer à la cueillette. Et vous ne quitterez pas les lieux sans avoir dégusté une tasse de ce délicieux breuvage !

toucan costa rica

Profitez des plages

Il ne faut pas oublier que le Costa-Rica est bordé par une mer et un océan. Les plages n’y manquent donc pas. Sur la côte du Pacifique, dans la péninsule de Nicoya, la plage de Samara est l’endroit idéal pour goûter les joies de la baignade. Protégée par la barrière de corail, la superbe baie n’est pas battue par les vagues parfois tumultueuses de l’océan Pacifique.

La péninsule de Nicoya attire aussi les surfeurs qui peuvent, dans ces eaux relativement calmes, s’initier à la discipline. D’autres endroits, surtout sur la côte Pacifique, se prêtent encore mieux à la pratique de ce sport. Non loin de la péninsule de Nicoya, ne manquez pas non plus les magnifiques plages de sable fin de Nosara.

Sur la côte Pacifique, la longue plage d’Uvita donne comme un avant-goût du paradis terrestre. À marée basse, vous pourrez y découvrir, dessinée par le sable, une queue de baleine très ressemblante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *