5 conseils indispensables à connaître avant de louer un van

fourgon-aménagé

Pour ceux qui aiment les road trips et voyager en voiture, il y a d’autres alternatives. Notamment celles du camping car et du van aménagé. Mais il faut savoir que ce type de voyage se prépare… A l’instar d’un road trip ou d’un tour organisé. Et surtout, il faut être dans le bon état d’esprit pour apprécier des vacances de ce type. Des conseils sont donc toujours bons à prendre dans ces cas-là.

Louer un van aménagé, c’est pas donné

Nombreux sont ceux qui possèdent un camping car et qui le rentabilisent chaque année. Mais quand on a pas le voyage itinérant dans la peau, c’est compliqué d’investir autant d’argent dans un véhicule.

En plus de cela, il faut bien avouer que le mobil home, le fourgon aménagé et la tente, ça n’a pas grand chose à voir et ce n’est pas non plus vraiment comparable… Difficile donc de se jeter à l’eau.

Aussi, il est possible de louer un van aménagé pour ses vacances. Mais cela n’est pas donné ! Il faut compter environ 3.000 € du mois pour une location standard d’un véhicule de bonne qualité et de taille équivalente à un van. Si vous optez pour des modèles plus grands ou plus chers, cela coûtera aussi plus cher ! Logique, et les assurances montent aussi en flèche ainsi que les cautions.

Et tout cela ne couvre pas les frais d’essence de ces appareils qui peuvent de révéler glouton sur la route.

louer-un-van-aménagé
Un van aménagé est une excellente alternative aux locations immobilières pour les vacances

L’espace personnel

Ce qui manque le plus dans un van, c’est l’espace. Quand il fait beau, on est dehors. On lit, on mange, on bronze. Mais quand il fait mauvais, on n’a littéralement pas de chez soi !

On se marche donc vite sur les pieds.

Il faut pouvoir trouver son petit espace personnel et s’acclimater du caractère de l’autre.

Il faudra un peu d’organisation également pour toutes les tâches. La vaisselle, la douche, la toilette, tout est à l’extérieur et il faut trouver un endroit adapté.

L’hygiène

Tout ce qui concerne l’hygiène se fait en extérieur. Il faut donc trouver un terrain qui dispose des installations adéquates.

Parce qu’en fourgon aménagé, il n’y a pas de toilettes à l’intérieur. Contrairement à un camping car…

Il existe des douches dans les piscines, les centres sportifs, en bout de plage, etc. Facile de s’y rendre. Pareil pour les toilettes, n’importe quel bar en dispose. Par contre, on n’a pas toujours accès à ces endroits en pleine nuit et la seule solution est alors la nature…

Le confort

Le confort est assez rudimentaire. Nous n’irons pas jusqu’à dire spartiate, car c’est vraiment au-dessus d’une nuit en tente (sans matelas). Vous dormez dans votre voiture. Mais tout le nécessaire est là et vous ne manquerez de rien. Sauf peut-être un petit peu de la télé… Mais une tablette ou un kindle fait aussi l’affaire.

fourgon-aménagé
Le fourgon aménagé vous permet d’aller où vous voulez, quand vous le voulez, sans vous soucier des contraintes.

Les aires de repos

La loi française a beaucoup évolué ces dernières années et ces le cas dans d’autres pays également. On ne peut plus s’arrêter où on veut et comme on veut. De plus en plus de petits villages imposent des places spécifiques pour l’arrêt. La liberté est moindre, mais en revanche on gagne en sécurité et en installations. Car bien souvent, ces places obligatoires visent à lutter contre les dépôts sauvages et la pollution de zones naturelles.

Par contre, elles sont parfois payantes. Cette redevance inclut un accès aux installations et à l’eau pour faire votre vaisselle / cuisine / toilette personnelle.

Attention, certaines mairies sanctionneront ceux qui continuent à se garer n’importe où. Ca dépend des zones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *