Drapeau de l’Angleterre

Drapeau Angleterre

Le drapeau de chaque pays a pour fonction de représenter son peuple, son gouvernement et son État dans le monde entier. Bien que sa signification soit symbolique, le drapeau d’un pays a tendance à représenter la culture, la géographie ou une caractéristique représentative de ce pays. Le drapeau de l’Angleterre est représenté par une croix rouge sur fond blanc, mais quelle est sa signification ? Pourquoi a-t-il été adopté comme drapeau officiel ? Si vous voulez savoir ce que signifient les couleurs du drapeau de l’Angleterre et connaître plus de curiosités sur ce pays, nous vous invitons à lire la suite de cet article.

Quel pays représente le drapeau de l’Angleterre ?

L’Angleterre est l’une des quatre nations qui composent le Royaume-Uni. Ce territoire est situé dans la zone basse et centrale de l’île de Grande-Bretagne. C’est celui qui occupe la plus grande superficie. L’Angleterre est limitrophe de l’Ecosse au nord et du Pays de Galles à l’ouest. Depuis plus de 35 000 ans, différentes cultures ont occupé le territoire de l’actuelle Angleterre, mais le nom du territoire vient des Angles, un peuple germanique qui s’est installé sur l’île au Ve siècle.

Drapeau Angleterre

L’Angleterre a été habitée par des peuples celtes depuis le 10ème siècle avant JC. Elle a été colonisée par les Romains jusqu’au début du 5ème siècle. A cette époque, il y avait une invasion de plusieurs peuples germaniques, tels que les Angles, les Saxons et les Jutes. Ces peuples ont finalement expulsé les peuples celtes de la région, partiellement romanisée, vers la Bretagne française, les Cornouailles, l’Écosse et le Pays de Galles.

L’Angleterre a été un État indépendant de 927 à 1606, année où elle s’est jointe à l’Écosse pour former ce que l’on appelle encore aujourd’hui le Royaume-Uni. Ce pays a subi quelques changements politiques pour devenir ce qu’il est aujourd’hui, c’est-à-dire l’union de ces deux nations, plus le Pays de Galles et l’Irlande du Nord.

Origine du drapeau de l’Angleterre

Le drapeau de l’Angleterre, qui est utilisé comme symbole national depuis le 13ème siècle, a son propre nom. Il est connu sous le nom de Croix de Saint-Georges. A l’origine, ce drapeau était représentatif de la République de Gênes, dont les navires avaient l’hégémonie du commerce maritime en mer Méditerranée.

A partir de l’an 1190, par décision royale, l’Angleterre rendit hommage au Doge de Gênes avec l’intention d’accorder aux navires anglais la permission de battre pavillon génois et d’être protégés lors de leur entrée en Méditerranée.
Le drapeau de l’Angleterre a été hissé pour la première fois en 1191, mais n’est devenu officiel qu’en 1278. Il se compose d’une croix verticale, rouge foncé sur fond blanc. La croix est un cinquième de la largeur du drapeau. La proportion est de 16 :9. Il est le symbole de Saint George. Beaucoup de gens le confondent avec le drapeau britannique, qui est le produit de la combinaison du drapeau de l’Écosse et de celui du saint patron de l’Irlande.

Saint Georges et le drapeau Anglais

En fouillant dans l’histoire de l’Angleterre, on retrouve des liens forts entre le pays et Saint Georges. En 1348, à peine 150 ans après avoir adopté le drapeau comme insigne maritime, Saint Georges a été adopté comme saint patron de l’Angleterre. En 1415, le 23 avril, le jour de ce saint, a été déclaré fête nationale.

L’origine de cette dévotion au saint remonte à l’époque des croisades. A l’époque, les soldats anglais demandaient sa protection au combat. Grâce à ces victoires en terre sainte, celui qui est désormais leur saint patron gagna en popularité dans le pays, jusqu’à devenir un symbole qui s’est répandu dans le monde entier.

Saint Georges n’est pas seulement le saint patron de l’Angleterre. En fait la croix rouge sur un lit blanc est présente dans de nombreux drapeaux et symboles de différents pays, villes et régions du monde. En dehors de la République de Gênes susmentionnée, on retrouve cette croix sur les drapeaux de pays comme la Géorgie, de régions comme la Sardaigne et même de villes comme Barcelone.

La légende de Saint Georges

La figure de Saint George était d’une importance vitale pendant les batailles, car il est considéré comme un héros qui n’avait peur d’affronter aucun ennemi. La légende médiévale la plus célèbre de ce saint prétend qu’il a vaincu un dragon et sauvé la vie d’une jeune princesse.

L’histoire se déroule à Beyrouth. Il est dit qu’un dragon a niché dans une source qui alimentait en eau toute la ville. L’arrivée de cet animal rendit difficile l’approvisionnement en eau de la ville. Pour avoir les bonnes grâces du dragon, les habitants décidèrent de lui sacrifier régulièrement des personnes.

Le sort tomba un jour sur une princesse de la ville. Elle était sur le point d’être avalée par le dragon, quand tout à coup, Saint George apparut. Monté sur son cheval, il livra une bataille sanglante contre l’animal et réussit à sauver la vie de la princesse. De cette légende épique, émergea une relation étroite entre les Anglais et la figure de cet être divin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *