Drapeau de l’Argentine

Drapeau Argentine

Le drapeau national de la République argentine, populairement connu sous le nom d’albiceleste, est, avec le bouclier de la République argentine, l’hymne national argentin et la cocarde argentine, l’un des quatre symboles nationaux de la République argentine. Il est basé sur le drapeau créé par le Général Manuel Belgrano, qui l’a conçu d’après les couleurs bleu et blanc de la cocarde nationale. Il a été hissé pour la première fois à Rosario, le 27 Février, 1812.

Histoire du drapeau de l’Argentine

Le 25 mai 1810, une révolte argentine réussit à destituer le vice-roi espagnol, et les citoyens de Buenos Aires dirigés par Manuel Belgrano créèrent la première junte gouvernementale. Le 27 février 1812, dans la zone où se trouve aujourd’hui la ville de Rosario, le général Belgrano planta ce que l’histoire considère comme le premier drapeau officiel de l’Argentine.

Drapeau Argentine

C’était un drapeau avec trois bandes horizontales, deux bleues et une blanche avec le symbole du Sol de Mayo au centre. La version officielle veut que Manuel Belgrano ait eu l’inspiration pour la réalisation du drapeau en observant le ciel le long des rives du fleuve Paraná. Le soleil lui a rappelé le jour glorieux où l’Argentine a réussi à se libérer de la domination espagnole deux ans plus tôt.

Le drapeau a flotté pour la première fois à Buenos Aires le 23 août 1812. Il avait alors été hissé au sommet de l’église de San Nicola. Il fut déclaré Drapeau National par le Congrès de Tucuman le 20 juillet 1816, peu de temps après la déclaration d’indépendance. Déjà en 1810, les unités militaires luttant contre l’Espagne, utilisèrent comme symbole de reconnaissance une cocarde faite en blanc et bleu.

À côté du drapeau officiel, appelé Bandera Oficial de Ceremonia, qui comprend les armoiries du Sol de Mayo sur la bande blanche, le gouvernement argentin utilise un autre drapeau. Il s’agit d’une bannière civile, appelée Bandera de Ornato. Il est identique au Bandera Oficial, seulement qu’il arbore un soleil sur la bande centrale. Les deux symboles sont considérés comme des drapeaux nationaux et représentent tous deux la nation argentine de manière égale.
Le 20 juin est déclaré Jour du drapeau, en hommage à Manuel Belgrano (décédé le 20 juin 1820).

Les couleurs du drapeau argentin

Les couleurs du drapeau argentin ont toujours fait l’objet de nombreuses discussions. Même les origines et le choix du bleu ne sont pas très clairs. Le législateur argentin n’a jamais précisé la nuance de bleu et cela a souvent généré la confusion. Plusieurs présidents et dictateurs qui se sont alternés à la tête du pays ont plus ou moins changé la nuance de bleu à leur convenance. Un dicton populaire veut que les couleurs blanches et bleues du drapeau dérivent des couleurs du voile et de la robe de la Sainte Vierge représentée dans l’iconographie locale.

Contrairement aux couleurs, les mesures du drapeau argentin sont bien définies par la législation argentine. À partir de 1978, les proportions officielles du drapeau ont été fixées. Elles sont de 9:14 et sa taille officielle est de 0,9 sur 1,4 mètre. Il présente trois bandes alternant bleu ciel, blanc et bleu ciel. Chaque bande mesure 30 centimètres de haut. Dans la bande centrale, il y a un emblème connu sous le nom de Sol de Mayo (Soleil de mai). L’historien Diego Abad de Santillán a affirmé que le Sol de mayo était une représentation du dieu soleil inca Inti. Des drapeaux avec des proportions de 1:2 et 2:3 sont également utilisés.

Le Sol de Mayo, l’emblème national de l’Argentine et de l’Uruguay, a été frappé pour la première fois sur une pièce de monnaie en 1813. C’est un soleil avec 16 rayons droits qui alternent avec seize autres rayons ondulés. En 1978, le gouvernement argentin a établi que la couleur du symbole gravé sur le drapeau devait être jaune dorée. Le diamètre interne du soleil était établi à 10 centimètres tandis que le diamètre externe (y compris la longueur des rayons) était de 25 centimètres. Dans la tradition inca, ce soleil représentait le dieu solaire, Inti. Il a été nommé Sol de Mayo en l’honneur de la Révolution de Mai.

Signification du drapeau argentin

L’Argentine a été l’une des premières colonies espagnoles d’Amérique du Sud à mener la lutte pour l’indépendance. C’est un désir qui a conduit, de 1810 à 1830, à la naissance des Provinces-Unies du Rio de la Plata. Ces provinces ont adopté un drapeau à trois bandes horizontales deux bleues et une blanche mais sans soleil. Dès le début, ce drapeau représentait le profond désir d’indépendance du peuple argentin.

En comparant le drapeau argentin à celui de l’Uruguay, on peut voir le lien étroit entre les deux pays. Le Sol de Mayo, symbole auquel les Argentins sont particulièrement attachés, indique les valeurs démocratiques mais aussi la volonté d’union et de tolérance. C’est aussi un drapeau qui a résisté aux nombreuses luttes internes ayant parfois divisé le peuple argentin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *